Club de jeux de rôle
jeux de figurines
jeux de plateau
La Grange
Activité récente
Chroniques Oubliées : The Guilds' Oath Partie 5

Partie 5 La peste verte

Les aventuriers discutèrent des termes du marché  de Tryx entre eux, pesant le pour et le contre. La plupart d’entre eux étaient d’accord faisant peser le fait que la présence de Tryx augmenterait les chances d’avoir Cid avec eux. Et que récupérer une partie des pièces « perdues » ce n’était déjà pas si mal. Cursis lui ne semblait pas très motivé par le fait de faire l’apologie du petit gobelin en public. Alors que chacun faisait valoir ses arguments, un ensorceleur Haut-elfe rejoignit la table. Silmir de son nom était un membre de la guilde Z qui avait croisé Aedin par le passé. Ayant vu les récents évènements (cf partie 3 « La traque ») il souhaitait rejoindre le groupe.

Pendant ce temps Toka remarqua qu’un curieux petit personnage semblait captiver la foule avec ses histoires. Ce personnage semblait être un grand ami des centaures qui l’avaient escorté en ville et qui se trouvaient même d’après ses dires dans la cour de la taverne pour continuer à veiller sur lui.

Silmir et Toka allèrent dans la cour pour discuter avec les deux centaures : Une jeune femelle ainsi qu’un ancien centaure dénommé Sarkhan. Celui-ci expliqua que des centaures avaient sauvé le petit homme aux bords des frontières de la tribu (au nord). Son chariot avait été attaqué par des gobelinoides semblant être retourné à un état primitif, des gobelins ayant retrouvé un état encore plus primitif que l’état basique des gobelins…Ces gobelins semblaient provenir d’une tribu vivant normalement sous la montagne au nord-ouest du territoire des centaures.

Sarkhan ayant une course importante à faire en ville au sujet de quelque chose qui ne regarde pas les aventuriers avait décidé d’emmener avec lui la jeune centaure pour ramener le petit homme qui parle tout le temps. Toka proposa d’aider les centaures à régler le problème des gobelins ce à quoi Sarkhan répondit que les centaures ne quitteraient pas leur territoire pour attaquer mais que si les aventuriers étaient en capacité de « clarifier » les choses avec ces gobelins cela éviterait aux centaures de devoir surveiller cette partie de leur frontière.

Toka et Silmir discutèrent ensuite avec le petit individu qui se présenta comme Léo Guest le marchand itinérant le plus influent de la région. Celui-ci raconta l’attaque dont il a été victime, son sauvetage par les centaures et son retour en ville. Dans l’éventualité où les aventuriers seraient en capacité de ramener sa pièce en or fétiche, un de ses portraits et une gemme grise qui lui appartient, il pourrait grassement les récompenser les. Il donna des indications précises pour localiser le chariot et le lieu de l’attaque afin que les aventuriers puissent tenter de remonter la piste.

Pendant ce temps le groupe se mît d’accord pour finaliser le contrat en apprenant que la close sur les excuses publiques était présente uniquement pour amuser Tryx et que Bobby avait déjà en sa possession l’or que les aventuriers avaient perdus et qu’il serait immédiatement restitué dès lors que le contrat serait signé. Une (trop) grande quantité d’or fût rendu aux aventuriers et c’est Cursis qui seul prit connaissance du montant. Peu après cela Tryx apparût afin de discuter avec le groupe semblant prendre à la rigolade les évènements passés. Il prit connaissance de la mission à laquelle les aventuriers souhaitaient le convier. Il apprit aussi que le groupe aimerait particulièrement qu’il parle et convainc Cid de venir. Cid assura qu’il essaierait de lui parler mais sans garantir le résultat avant de prendre la poudre d’escampette non sans avoir subtiliser la bourse d’un malheureux client au passage…

Bobby dit au groupe que trois corps ont été retrouvées au matin par des gardes et que des marques vertes étaient présentes sur les macchabées, le mot peste « verte » a été prononcé mais cette maladie a sévi plusieurs centaines d’années auparavant ce qui semble pour le moins étrange. Bobby invita le groupe à se rendre à « l’université » pour en apprendre davantage si ces disparitions éveiller la curiosité des aventuriers bien sur…

Ce qui fût le cas, la perspective de voir une malade ancienne resurgir poussa les aventuriers à aller à l’université. Ils furent accueillis par un érudit semblant sur les nerfs qui fît un rapide topo de la situation : Trois corps retrouvés avec des marques similaires, des traces vertes sur les trois corps faisant penser à la peste verte, maladie qui toucha la ville cinq cent ans auparavant, N’ayant pas de remède à l’époque une grande partie de la ville fût purifié par le feu afin de limiter la propagation et la décimation de tous les habitants de la ville. Le cimetière fût construit à cette époque pas trop loin mais pas trop proche de la ville (1 heure de marche à l’est).
Convaincue que la peste verte allait revenir les érudits étaient occupés à boucler leurs bagages afin de quitter la ville afin de réfléchir à un plan d’action… Le vieil érudit envoya le groupe vers Dovin un jeune apprenti, celui-ci ayant épluché d’anciens livres était convaincu qu’il ne s’agissait pas de la peste verte en tout cas pas dans la même forme que par le passé. Les victimes étant mortes en une nuit, la peste tuant en une dizaine de jours. Dovin donna les informations dont il disposait sur les trois personnes décédées :
Mirça une jeune femme de 20 ans, sans histoire
Messire Valdemar, un jeune noble aimant la boisson et les jeux.
Sans-foi un sans abri
 

Il précisa que chaque individu avait été retrouvé sans possessions de valeurs et qu’aucun d’entre eux ne semblait avoir de lien avec les autres. Dovin donna l’adresse de la famille de Mirça, et précisa que Messire Valdemar allait souvent jouer « Chez bobby ».

Toka se rendit chez la famille de Mirça pour y apprendre que Tanza et Peytra qui habitent au bout de la rue était plus proche de sœurs que d’amies pour Mirça. Toka apprit de ses confidentes que Mirça était courtisé par un garde appellé Ansel et que ce dernier lui avait offert un très joli collier.

Aedin en discutant avec Bobby apprit que Valdemar était bel et bien un habitué, qu’il était même venu la veille et avait eu de gros gains, il avait beaucoup bu et avait également beaucoup parlé et montré une magnifique dague qu’un garde appellé Ansel lui aurait vendu le jour même.

Cursis et Silmir parlèrent au capitaine de la caserne de la porte Est ainsi qu’à deux des gardes ayant découvert les corps au petit matin. Ceux-ci confirmèrent les dires de Dovin. A la question de savoir si la garde avait des liens avec les victimes ils répondirent que Ansel avait le béguin pour la demoiselle Mirça, et qu’il jouait de temps à autre avec Valdemar. Enfin Sans-Foi était connu de tous les gardes pour quelques petits vols mais rien de bien méchant. Le garde Ansel en question était actuellement absent, sûrement en patrouille à l’extérieur de la ville.

Molky alla voir Tibalt afin de savoir si celui-ci connaissait la « peste verte » mais L’alchimiste ne fût d’aucune aide cette fois-ci.

Les aventuriers se rejoignirent chez bobby et firent le recoupement des informations en leurs possessions. Leur plan d’action était de retrouver Ansel mais ne sachant pas vraiment où celui-ci pouvait être ils décidèrent de se rendre au cimetière. En passant la porte est, les gardes interpellèrent Cursis et Silmir ayant obtenu une nouvelle information, Sans-Foi s’était vanté avoir trouvé un joli anneau en or le jour de sa disparation.

Le groupe arriva une heure plus tard au cimetière et rencontra un jardinier à l’entrée de celui-ci. Ansel semblait être présent sur les lieux mais celui-ci n’était pas vraiment proche des jardiniers par contre il fricotait souvent avec les fossoyeurs aux dires du jardinier. Aedin entreprit de faire le tour du cimetière par l’extérieur de la barrière pour vérifier qu’il n’y avait qu’une seule entrée. Il fût témoin d’un échange entre Trois fossoyeurs (Deux costauds plutôt âgés et un jeune) et un garde. Le reste du groupe arriva et commença à discuter avec les individus.

Le groupe qui avait compris qu’Ansel jouait un rôle dans cette histoire porta des accusations et tenta de mettre celui-ci face à ses contradictions, avec peu de succès. Le seul affecté fût le jeune fossoyeur qui semblait très nerveux et voulant confesser quelque chose. Après une menace proférée par Cursis et la transformation  de Toka en succube les supposés « profanateurs de tombes » lancèrent le combat mais furent assez vite mis à mal, le jeune fossoyeur prit la fuite, les deux anciens furent tuées et le garde assommée. Une brume surnaturelle s’échappant de certaines tombes devança l’arrivée de spectres. Cursis fut surpris par la main de l’un deux le traversant et venant causer de terribles souffrances au garde uniquement. Cursis s’écarta ne semblant pas être la cible du spectre.  Un deuxième spectre vint lui aussi apposer sa main sur le garde et lui causer de terribles souffrances. Celui-ci mourut probablement étouffé dans son sang à moins que ses organes internes n’aient été consumés… Le spectre récupéra un objet sur son cadavre, puis l’ensemble des spectres se dirigèrent  vers le jeune fossoyeur qui implora la protection des aventuriers. Silmir demanda s’il avait un objet venant d’une tombe sur lui ce à quoi le fossoyeur répondit que non, son objet étant dissimulé dans la cabane. Il fût impossible pour les aventuriers d’aller jusque là-bas, le jeune fossoyeur étant pris pour cible par les spectres en chemin, il s’effondra « rapidement » sous les coups de la peste verte... La brume sembla se raviser et revenir vers les tombes, les spectres eux se dirigèrent vers la cabane afin de récupérer leur dû après avoir châtié les impudents…

Le groupe avait compris que les dés étaient jetés et qu’il n’y avait plus grand-chose à faire, sauf une personne qui s’est précipité dans la cabane pour y trouver l’anneau et le tendre vers les spectres.. Dans un premier temps un seul spectre vint poser sa main ce qui engendra de fortes douleurs mais laissa à la personne l’opportunité de réaliser son erreur, elle lâcha l’anneau mais le mal était fait, un deuxième spectre était désormais à son contact. Le reste du groupe assista impuissant au châtiment.. Avec l’énergie du désespoir la personne tenta de déposer l’anneau sur une des tombes, sans résultat. Elle eût assez d’énergie pour le déposer sur la seconde tombe mais s’écroula aussitôt après… Ainsi elle mourut dans la souffrance sous les yeux de ses camarades impuissants. Les spectres prirent l’anneau et disparurent dans la troisième tombe emmenant avec eux la brume.

Un aventurier peut être de rage trancha la tête du camarade qui baignait dans son sang. Le reste du groupe brulèrent les corps des défunts et retournèrent en ville. Ils prévinrent les gardes de ce qui s’était passé et allèrent ensuite chez Bobby. Celui-ci remarqua l’absence d’une personne et compris à la mine de ceux présents que quelque chose avait mal tourné… Il les laissa boire plus que de raison pour noyer leur chagrin.
Le lendemain matin Tryx vint dire au groupe que Cid avait refusé de venir mais qu’en fait le groupe pouvait compter sur sa présence pour la suite. Puis Bobby vint dire aux aventuriers  que Sarkhan semblait avoir confiance en Toka et souhaitait obtenir l’aide du groupe si les aventuriers étaient volontaires.

Ce que Sarkhan ne savait pas c’était que Toka avait perdu la vie de manière tragique quelques heures auparavant…

0 réponses

Qui est en ligne ?

0 utilisateur(s) actuellement connecté(s) :
2 utilisateur(s) connecté(s) lors des 24 dernières heures : Jide - Somnium -
haut de page